Cligno

La commune de Baron lance une consultation pour le renouvellement du marché de restauration scolaire cliquez sur l'onglet MAPA

samedi 18 février 2017

Inauguration du 25 février 2017


(Photographies de Mme Sorin, adjointe au Maire de Baron et vice présidente de la communauté de communes du créonnais)





M. MADRELLE, Sénateur de la Gironde, coupe les rubans










Visite de la médiathèque












Discours de M. le Maire

(Seul le prononcé fait foi)
Monsieur le Sénateur,
Monsieur le Député,
Madame et Monsieur les vices présidents du Conseil Départemental de la Gironde,
Madame la Conseillère départementale du canton des coteaux de Dordogne,
Madame la Présidente de la Communauté de communes du créonnais,
Mesdames et Messieurs les maires, élus et anciens élus, le conseil municipal des jeunes,
Madame, Monsieur les représentants de la Bibliothèque départemental de prêt,
Mesdames, Messieurs les représentants des associations et des bibliothèques,
Monsieur l’Architecte,
Mesdames et Messieurs les entrepreneurs et artisans,
Mesdames, Messieurs,
Mes chers Amis,
Merci pour votre présence
M. le Sous-préfet s’excuse pour son absence ce matin car pris par une inauguration dans une autre commune tout comme le représentant de la Caisse d’allocations familiales.
Mesdames, Messieurs,  je suis particulièrement heureux de vous accueillir à Baron ce matin.
Baron connait une évolution démographique  depuis 17 ans passant de 866 habitants à 1173 habitants aujourd’hui soit une évolution de 35 %. Nous nous devions donc de répondre aux attentes légitimes des habitants.
C’est pourquoi, la municipalité a  souhaité les aménagements que nous venons de visiter.
Certains diront que l’on aurait pu faire d’autres choix, d’autres que nous pourrions  nous en passer mais une commune doit évoluer. On ne peut certainement pas tout réaliser en seule fois, il faut donc sérialiser dans le temps les aménagements pertinents pour le plus grand nombre.
Aujourd’hui, nous sommes réunis pour l’inauguration d’une aire de jeux pour les plus jeunes enfants et des aménagements dans cette salle polyvalente Pierre Lhomme.
En 2014, lors de la campagne électorale des municipales, une habitante de Baron est venue m’interpeler pour proposer un projet, le projet d’implantation d’une aire de jeux. Je lui ai indiqué que nous avions inscrits ce type de projet dans notre programme et que la réalisation serait effective si nous étions élus. Voilà, l’aire de jeux existe !
 Cet équipement répondait à une réelle attente. Je le livre donc aux habitants de la commune, aux parents mais surtout aux enfants qui l’utiliseront ou plutôt qui l’utilisent déjà, les beaux jours derniers nous ont permis de le constater.
Concernant son coût comprenant aussi  les aménagements alentours, à savoir : créations d’une petite place devant la salle des mariages, d’un chemin piétonnier, d’un parking et amélioration des trottoirs, l’ensemble s’élève à 49510 €, subventionné par l’Etat et le conseil départemental de la Gironde à hauteur d’environ 30000 € (15000 € environ chacun). Très sincèrement, je vous remercie pour ce soutien financier. Je tiens, bien évidemment, à féliciter la jeune entreprise baronnaise GTP qui a réalisé ces travaux.
L’agrandissement de la bibliothèque répond à un réel besoin pour toutes les générations, ce projet nous tenait à coeur. En effet, ce bel équipement dédié à la lecture publique et à la diffusion des connaissances reste un lieu fédérateur où l’on vient prendre les mots des autres. Certains diront que la culture a un coût élevé, mais l’absence de culture coûte beaucoup plus cher et j’affirme qu’il n’y a pas de meilleur placement citoyen que celui-là. Ce lieu s’inscrit dans un  réseau de lecture publique de notre communauté de communes, Pass’ lecture inauguré en octobre dernier. Il est composé de cinq bibliothèques (Baron, Créon, Haux, la Sauve Majeur et Sadirac). Je vous donne donc rendez-vous ici dans ce nouvel espace  pour de plus amples renseignements et  pour vous inscrire. Les bénévoles et en particulier mon ami conseiller municipal délégué qui anime ce lieu, Hervé Tharaud,  se feront un grand plaisir de vous informer.
Les pratiques évoluent, la révolution numérique créée de nouveaux besoins. Sachez que votre adhésion à ce réseau donne accès, gratuitement, depuis chez vous,  à un ensemble de médias numériques rendus disponible par le Conseil Départemental de la Gironde au travers de la bibliothèque départemental de Prêt. Un accès à Internet sera disponible ici  afin de permettre à celles et ceux qui n’en ont pas, d’accéder, en outre,  à ce service pendant les heures d’ouverture. C’est un formidable défi de rendre accessibles  ces nouveaux outils afin que le plus grand nombre puisse en profiter.  Je tiens à remercier les représentants du département pour tout le travail accompli au profit de nos communes rurales.
Cet agrandissement n’est pas seulement réservé  aux usagers de la médiathèque. Dans le cadre des TAP (Temps d’accueil périscolaire), les enfants pourront bénéficier d’un espace assez vaste leur permettant de découvrir la lecture et d’autres activités associées. Ce lieu sera bien évidemment ouvert aux enfants de la crèche intercommunale et aux assistantes maternelles. Les séniors et les associations pourront s’y retrouver également.
Le philosophe Sénèque écrivait : « Un bien n'est agréable que si on le partage.”
 Vous l’avez compris, notre souhait est de voir toutes les générations  s’approprier cet espace qui se veut au service de l’épanouissement personnel, de la citoyenneté et de l’émancipation.
Du mobilier fonctionnel et adapté est en cours d’acquisition pour un coût de 9700 €. Je remercie notre député Florent Boudié pour l’attribution d’une subvention de 1500 €. Nous avons profité des travaux pour créer un espace de rangement pour les chaises et les tables, mais aussi pour le matériel des associations sportives qui oeuvrent régulièrement dans cette salle. Autres aménagements majeurs : création de toilettes publiques rendue nécessaire pour les activités extérieures ainsi que la création d’un parking de proximité. La mise aux normes dans le cadre du PAVE  (plan de mise en accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics) permettra aux personnes en situation de handicap d’évoluer dans les meilleures conditions. Voilà ce que nous avons réalisé autour de cette salle en gardant présent à l’esprit la nécessaire  maîtrise du coût de fonctionnement, cette salle Pierre Lhomme, étant déjà équipée de tous les réseaux (électricité, eau, assainissement individuel, téléphone avec un accès Internet). Donc, pas d’abonnement supplémentaire.
Le coût de ces réalisations s’élève à 204000 € (y compris les contrôles et suivis obligatoires). L’Etat nous a aidés à hauteur de 50000 €, le Conseil départemental à hauteur de 34000 € et la Caisse d’Allocations Familiales à hauteur 11000 €, ces aides représentant plus de 46 % du coût total. Pour financer, nous avons emprunté 120000 € sur 5 ans à un taux très intéressant, 0,89 % soit un coût total de crédit de 2300 €, le but étant d’assumer nos responsabilités sur la quasi-durée du mandat sans endetter la commune sur le long terme.
Les travaux de la salle ont commencé en juin dernier et se sont terminés le 15 décembre dans les délais prévus par  l’architecte, M. Bariac. Je tiens à le féliciter pour avoir mené à bien sa mission en rendant la salle toujours disponible, nous lui faisons confiance depuis plusieurs années, son expertise est précieuse. C’est  aussi en comptant sur la compétence et la réactivité  des différentes entreprises que ces délais ont été tenus. Vous avez fait du bon boulot et respecté vos engagements. Je tiens aussi à remercier tout particulièrement les agents du service technique et les secrétaires pour le temps consacré à ce projet.
Je ne peux pas terminer ce discours sans rendre un hommage appuyé à une personne que j’estime beaucoup, Claude Laforest, mon premier adjoint. Claude, tu as été sur le terrain durant toute la durée des travaux et tu as pu apporter toutes tes connaissances. Je tiens à te remercier très chaleureusement pour ton engagement et pour tout ce que tu apportes à notre village.
Une nouvelle fois, à toutes et à tous, je vous remercie très sincèrement pour le formidable travail accompli.
Baronnaises, Baronnais, ces équipements vous appartiennent, à vous de les faire vivre.

Vive Baron !

Aucun commentaire: