Cligno

Du 1 juillet au 18 août, la mairie sera ouverte les mercredis matin au lieu des mercredis après-midi. Pas de modification pour les autres jours. Bon été à toutes et à tous !

samedi 12 janvier 2013

Discours du Maire lors de la cérémonie des voeux 2013


Mesdames et Messieurs, bonsoir,

Une fois encore, votre présence reste pour l’équipe municipale et pour moi un grand plaisir. Cette traditionnelle cérémonie des vœux constitue un moment de rencontre et d’échange et notamment pour les habitants qui viennent de s’installer dans notre village. Bienvenue à eux.

Je salue la présence du personnel communal, des bénévoles de la bibliothèque et du CCAS, du représentant du SDIS de Créon et de la gendarmerie de Branne, des représentants des associations de notre village et de la communauté de commune.

Je salue aussi la présence de Christian Mur, notre conseiller général, de Bernard
Le Gorec, président de la communauté de communes du créonnais, les élus et maires qui ont répondu à notre invitation. Et tous les ans, je vous le dis : votre présence montre toute la sympathie que vous nous portez.
Je rends hommage à la présence de Jean Pierre Reynier, ancien maire et aux anciens élus de Baron. Michel Bardeau, retenu par ailleurs, m’a fait part de son absence ce soir, qu’il en soit excusé. Je vous demande aussi de bien vouloir excuser l’absence de notre député, Florent Boudié, qui n’a pas pu être des nôtres car retenu à Ste Foy la Grande.

Comme de coutume, je tiens au nom des membres du Conseil Municipal à vous présenter mes vœux les plus sincères de bonne santé, de bonheur, d’amitiés, d’épanouissement personnel mais aussi des vœux pour celles et ceux qui vous sont chers.

Faire vivre un village comme le nôtre, c’est aussi compter sur le dynamisme de nos différentes associations. Chez nous, il y en a pour tous les goûts : sport, école, préservation du patrimoine, chasse, animation de village, musique, solidarité.

L’AGV (Association de la Gymnastique Volontaire), représentée par sa présidente, Lydie Beïs, offre à tous la possibilité de se dépenser physiquement. (Lydie, tu as toujours souhaité que j’y adhère, peut être aurais-tu remarqué quelque chose chez moi). Je connais ta passion, ton engouement pour cette association qui vit sur notre commune depuis de très nombreuses années. Tu as su dernièrement mobiliser pas moins de 50 enfants lors d’un stage de découverte de ZUMBA.

SOKOTAN KARATE CLUB DE BARON permet de canaliser la volonté et l’énergie sans oublier l’entretien physique. Merci à son président, Monsieur Leslourdy.
L’APE, association des parents d’élèves de Baron, représentée par Nathalie Castéra, qui est à l’écoute des parents et des enseignants pour que nos enfants s’épanouissent à l’école.

L’association TANKONO – AGIR POUR L’AFRIQUE, née en 2009, avec pour objectif de financer des actions de solidarité permettant ainsi d’améliorer les conditions de vie des populations démunies d’Afrique de l’Ouest. Je remercie Christine De Ram, qui lors de la semaine de la solidarité nous fait découvrir de la musique et des danses africaines.

L’ACCA – Association Communale de Chasse Agrée de Baron a toute sa part dans la vie de la commune. Je connais l’univers de la chasse pour l’avoir pratiquée pendant plus de 17 ans. Grâce à cette structure reconnue, les chasseurs baronnais ont pu constituer un territoire cynégétiquement valable sur notre commune afin de réguler les animaux nuisibles et veiller au respect des plans de chasse. Les chasseurs sont, d’une certaine manière, des acteurs de la sécurité routière. Merci à Antoine Perez, qui préside cette association et n’oublions pas qu’il  est, en plus, le fournisseur des galettes que vous allez déguster ce soir.

L’Association des amis de l’Eglise St Christophe créée en 1986, représentée par Catic Roulleaux Dugage, qui n’a de cesse, avec l’ensemble de ses adhérents d’embellir ce patrimoine ancien et de le faire découvrir. Je rappelle que cette église fait l’objet d’études permettant, j’espère, son classement aux monuments historiques. Classement au même titre que notre crypte.

A BAtons RONpus, association qui a toujours su organiser des temps forts  pour tous, adhérents ou non (je pense notamment au succès du repas de village et à la brocante). Merci à Christine Griffon qui a quitté ses fonctions de présidente en janvier 2012. Merci à son nouveau président, Laurent Tourissaud qui sait dynamiser et fédérer l’ensemble des membres.

L’association TXARANGA Los AMIGOS, créée en mai 2011 et présidé par M. Cazade, est une formation musicale composée, je cite : « d’épicuriens au répertoire de type Banda et issue de la culture du Sud Ouest ». Cette dernière-née sur Baron représente l’esprit festif de notre région.


On note donc l’importance du tissu associatif dans une commune qui, par le dévouement et la richesse des femmes et des hommes, apporte  cet esprit de solidarité et l’animation que nous apprécions toutes et tous et qu’il faut préserver.

 J’indiquais dans le dernier bulletin municipal que le chômage ne cesse d’augmenter. Nous n’y échappons pas, non plus, à Baron.  Je le dis, je le répète, vous qui êtes là, vous qui connaissez des personnes dans la difficulté, vous n’avez qu’un seul devoir, un devoir citoyen, informer le Centre Communal d’Actions Sociales, le CCAS. Permettez-vous de faire, je dirais de la « délation positive », venez rencontrer un membre du CCAS. Prenez rendez-vous à la mairie. Personne n’est à l’abri d’une situation complexe qui peut devenir très rapidement précaire si elle n’est pas traitée à temps. Soyons collectivement attentifs !

Je veux avoir une pensée aux personnes qui nous ont quittées cette année et notamment à Jean Szybiak (12 janvier 2012) qui a été membre du Conseil Municipal pendant de nombreuses années.

Ces vœux, échangés aujourd’hui, doivent rester la traduction d’un avenir optimiste pour notre village.


Voilà quelques exemples des dernières réalisations et les projets pour 2013.

L’achat d’un fourgon adapté aux personnes en situation de handicap, a été subventionné à 80 %, par des aides du Conseil Général et de Monsieur le Sénateur Maire de Soulac-sur-Mer, Xavier Pintat. Je veux, devant vous, les remercier.
Dans le cadre du Plan de mise en Accessibilité de la Voirie et des Espaces publics, des travaux ont été effectués en 2012 et d’autres auront lieu en 2013. Je rappelle que l’ensemble de ces travaux devra être terminé en janvier 2015.

En ce qui concerne l’entretien des routes, celui-ci reste un poste budgétaire élevé. Nous nous efforçons de faire au mieux mais certaines routes, impactées par la pose de l’assainissement collectif, nécessiteront une réfection de plus grande envergure dès la fin des travaux. Il s’agit là de bon sens dans l’utilisation des deniers publics.

L’agrandissement de l’atelier verra le jour. Une subvention de l’Etat, que nous n’avions pas obtenue en 2011, a finalement été attribuée  (plus de 26000 €). Les taux bancaires sont actuellement et enfin bas. Lors du dernier conseil municipal nous avons décidé d’emprunter 50000 €.

La reprise de la toiture et l’isolation thermique de la salle Pierre Lhomme va être lancée. Une aide financière (2000 €) de la part de Monsieur le Sénateur Maire de Rauzan, Gérard César nous a été octroyée. Je veux encore devant vous le remercier.
La réparation de la toiture de notre église est prévue dès que le climat sera plus clément. Une aide de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (la DRAC) nous a été attribuée (environ 1300 €).
Comme je l’ai déjà indiqué, investir ou bien améliorer les équipements collectifs est nécessaire mais cela doit se faire sans risque pour les finances communales et de façon raisonnée. Plus que jamais, le rôle du maire est de rechercher différentes aides devenues de plus en plus rares.

Les communes telles que nous les avons connues hier, que nous les connaissons aujourd’hui seront encore différentes demain. En effet, l’Etat ne peut plus faire comme par le passé, il atrophie, petit à petit, les collectivités territoriales avec des dotations financières qui se réduisent. L’Etat ayant beaucoup de mal à financer ses missions  n’a qu’une solution, transférer des charges. J’en veux pour exemple, l’instruction des permis de construire, assurée aujourd'hui par la DDTM (ex DDE), qui sera vraisemblablement confiée aux communes ou mieux à l’intercommunalité.
On voit donc que la mutualisation des investissements mais aussi des services restera la meilleure alternative à notre disposition.

Un exemple local de mutualisation d’investissements :
La station d’épuration de St Quentin de Baron sur laquelle nous pourrons nous raccorder dans 6 ou 7 ans.

Un exemple local de mutualisation de service :
La mise en réseau des bibliothèques pour une commune rurale comme la nôtre. En effet, le Pass’Lecture offre à chacun d’entre nous la possibilité d’accéder à un ensemble d’ouvrages plus diversifié et de qualité. Un adhérent Baronnais peut emprunter un ouvrage se trouvant à Croignon, Haux ou Sadirac et réciproquement.

Au sujet de notre école, qui reste un lieu unique d’intégration, elle va être profondément réformée. Cette évolution nous imposera une demi-journée supplémentaire par semaine et donc un coût non négligeable pour les communes. Nous connaîtrons bientôt tous les détails. Les professeurs de notre école, son conseil, l’association des parents d’élèves, la commune devront trouver un consensus pour le bien des enfants et fixer les modalités en s’appuyant sur les structures associatives intercommunales. Là aussi, devront être privilégiés les atouts de la mutualisation.

C’est certainement avec cette façon de travailler que nous pourrons mieux maîtriser la fiscalité locale.
Pour autant, face à l’ensemble de ces contraintes, nous devons rester vigilants et refuser le pessimisme. L’identité de notre village doit être évidemment préservée et ses valeurs respectées. Les baronnaises et les baronnais doivent rester au cœur de leur destin.
Il vaut mieux être force de proposition que de subir et tout cela dans le respect de chacun.

Je profite de cette soirée pour remercier les membres du Conseil Municipal. Les actions menées nécessitent un investissement certain. Je souhaite remercier les membres du Conseil Municipal Jeunes pour leur travail généreux et solidaire. J’associe évidemment le personnel communal, qui par son dévouement, participe activement à la vie de notre commune.
Je n’oublie pas toutes les personnes, qui par leur bénévolat, font que des services perdurent dans notre village. Je pense aux membres de la bibliothèque (à Christèle Blasco, Hervé Tharaud et Gil Gerbeau) et à ceux du CCAS (Gilberte Touzeau, Anne Gerbeau, Julia Cerdeira, Laurent Tourrissaud et Hervé Tharaud).

Je souhaite souligner le talent d’un jeune baronnais, Florian Sempey, bariton, nommé aux Victoires de la Musique, catégorie « révélation lyrique de l’année ». Cette émission sera retransmise en directe sur écran géant dans cette salle le 25 février en soirée. Vous êtes conviés très nombreux à participer et à voter pour ce jeune artiste.

L’année 2013 est la dernière année de notre mandat. Bien du travail reste à faire.
Sachez seulement que l’élu se doit d’être rigoureux, faire preuve de bienveillance et d’anticipation. Je ne conçois pas cette fonction autrement.

Ma seule motivation est l’intérêt général dans le respect des valeurs fondamentales de notre République : Liberté, Egalité, Fraternité et Laïcité.

Je terminerai mon propos par cette belle phrase du philosophe Alain :

« Ce sont les passions et non les intérêts qui mènent le monde »


C’est avec une sincère émotion que je vous renouvelle tous mes vœux.
Bonne année 2013.



Cérémonie des vœux
Discours prononcé le 11 janvier 2013
E. Le Blond du Plouy
Maire de Baron

Aucun commentaire: