Cligno

Les associations vous proposent des activités, pour les consulter cliquez sur INFOS ASSOS.

dimanche 9 janvier 2011

Discours des Voeux prononcé le 7 janvier par M. Le Maire

Je vous remercie d’être présents à cette traditionnelle cérémonie des vœux. Je souhaite la bienvenue aux habitants qui viennent de s’installer dans notre commune. Trouvez ici l’expression d’un accueil amical et chaleureux.


Je salue la présence du personnel communal, des bénévoles de la bibliothèque et du CCAS, des membres du Conseil Municipal Jeunes, des représentants ou représentantes des associations de notre village ou de la communauté de communes, de la Gendarmerie de Branne et de la Trésorerie de Créon.

Je remercie Christian Mur, notre Conseiller Général, Bernard Le Gorec, notre président de la communauté de communes du créonnais, les élus et maires qui ont répondu à notre invitation. Votre présence montre toute la sympathie que vous portez aux baronnaises et aux baronnais.

Je rends hommage à la présence de M. Reynier, maire de Baron pendant trois mandats.

M. Bardeau, mon prédécesseur, m’a fait part de son absence ce soir, qu’il en soit excusé.

Tout d’abord et comme de coutume, je tiens au nom du conseil municipal à vous présenter mes vœux les plus sincères de bonne santé, d’épanouissement personnel pour vous et ceux qui vous sont chers. J’ajoute, bien évidemment des vœux de succès dans toutes vos activités et vos projets et comme je le dis tous les ans, je souhaite que les plus jeunes, celles et ceux qui étudient, comprennent l’importance du travail qu’ils doivent fournir aujourd’hui pour préparer leur vie d’adulte. C’est aujourd’hui que l’avenir se prépare, ce sont les enfants d’aujourd’hui qui nous remplaceront demain !

J’insiste sur l’idée que rien ne se fait sans un minimum d’effort, se faire une place dans la société sera de plus en plus difficile. L’école est un lieu unique d’intégration dont les enfants doivent profiter pour s’épanouir. Il faut, nous élus, faire en sorte de la préserver et combattre toutes les idées qui l’empêcheraient de fonctionner dans de bonnes conditions. Albert Camus soutenait que « La vrai générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent ».

Une fois de plus, qu’il me soit permis d’avoir une pensée toute particulière à l’égard des personnes qui souffrent, celles qui combattent la maladie ou bien qui sont dans la peine. La violence quotidienne dans nos sociétés libérales laisse souvent les plus fragiles de côté. Je le disais lors du repas des séniors au mois de novembre : vous citoyens, vous êtes les mieux placés pour détecter, chez vos voisins par exemple, celles et ceux qui pourraient sombrer dans une précarité sévère et qui n’osent généralement rien demander. En toute confidentialité, assurez le relais vers notre Centre Communal d’Action Sociale.

Ce soir, la tradition voudrait que je vous liste toutes les actions réalisées en 2010 sur notre commune. Je ne me livre pas à cet exercice dans l’immédiat, néanmoins, je souhaiterai vous dire quelques mots sur un projet qui enfin prend forme, à savoir l’implantation d’un réseau d’assainissement collectif.

Comme vous le savez, il existe depuis de nombreuses années le projet de mettre en place un réseau d’assainissement collectif sur notre commune. Un schéma d’assainissement a d’ailleurs été adopté pour les zones Signoret et Petit Jean, il a été repris dans notre PLU en 2007.

Aujourd’hui le syndicat des eaux et d’assainissement de la région d’Arveyres, auquel nous adhérons, construit une station d’épuration sur la commune de St Quentin de Baron au lieu-dit Noaillan. Notre commune a l’opportunité de s’y raccorder puisque l’accord a été donné.

Un nouveau schéma d’assainissement sera donc étudié en prenant en compte les zones les plus densifiées de la commune, je pense notamment aux habitations et lotissements se trouvant le long des routes de Larcheval, Luchey et Fonteloup.

Il s’agit là d’un projet ambitieux, le Conseil Municipal se prononcera très bientôt.

Pour le bilan des actions 2010 et les autres projets, je vous invite à notre réunion publique « Bilans et Perspectives » qui aura lieu au printemps prochain.

Je souhaite toutefois souligner l’action du Conseil Municipal Jeunes, qui n’a de cesse la volonté de travailler au profit des jeunes et notamment de l’école. C’est grâce à eux, par exemple, qu’une fresque a pu être peinte par une habitante de notre commune et cela bénévolement. Je tiens ce soir à lui exprimer tous mes remerciements.

L’année dernière, je vous indiquais que, par un dénombrement très particulier de l’INSEE, le nombre d’habitants de notre commune diminuait. La tendance vient enfin de s’inverser, depuis le 1 janvier nous sommes passés officiellement de 949 à 1005 habitants. Je vous informe qu’un « véritable » recensement aura lieu du 20 janvier au 19 février. Mme Maire et M. Tharaud ont eu la gentillesse d’accepter et d’assumer ce travail d’agent recenseur. Ils se rendront à votre domicile durant cette période. Je vous demande donc de leur réserver le meilleur accueil.

Faut-il parler de la réforme des collectivités territoriales ce soir ?

De la réforme de la taxe professionnelle à la tentative d’une réforme injuste de la taxe d’habitation, il y a de quoi en perdre son latin. Une chose est sûre, l’élu local doit rester un interlocuteur privilégié de la population par la proximité.

A ce propos, la durée du mandat de nos futurs conseillers généraux, qui seront élus en mars prochain, ne sera que de trois ans. Ils seront ensuite remplacés, ainsi que les conseillers régionaux, par des conseillers territoriaux qui auront un territoire beaucoup plus vaste à représenter. Autant dire que la dimension de proximité sera alors mise à mal.
Les services publics sont essentiels, nous en avons besoin au quotidien. Le coût, soit disant prohibitif, n’est qu’un prétexte à leurs disparations, la population en subira fortement les conséquences.

Je profite de cette soirée pour remercier le personnel communal qui contribue aussi à rendre ces services indispensables à nos concitoyens. Je n’oublie pas les personnes qui, par leur bénévolat, font que des services existent sur notre commune. Je pense aux membres du CCAS, de la bibliothèque et des associations de la commune. Vous le savez, votre action est un élément déterminant dans la création de liens entre les individus, c’est un moyen de lutte contre l’indifférence et la solitude.

Au moment de conclure, je citerai Antoine de Saint Exupéry qui écrivait dans « Vol de Nuit » :

« Dans la vie, il n’y a pas de solutions. Il y a des forces en marche : il faut les créer, et les solutions suivent ».

Du fond du cœur, je vous renouvelle tous mes vœux.

Bonne année 2011.

Le Maire
Emmanuel le Blond du Plouy
Discours prononcé le 7 janvier 2010

Aucun commentaire: